Les défis du recrutement dans l’énergie

Depuis 2008, Altea Energy s’investit pour la réussite de projets qui vont changer le paysage énergétique de demain, en facilitant la rencontre entre les meilleurs experts techniques et les industriels du secteur. Le secteur est en pleine mutation et nous avions à cœur de décrypter les 3 défis majeurs à relever pour l’industrie de l’énergie, en matière de recrutement : la recherche de profils spécialisés pour accompagner la transition énergétique, de compétences pour automatiser les processus, et de talents féminins pour rééquilibrer l’emploi dans l’industrie.

Défi n°1 : des profils spécialisés pour accompagner la transition énergétique

A l’échelle mondiale, la transition énergétique est une priorité majeure pour les gouvernements et les entreprises. Cette trajectoire implique une augmentation de la demande pour des profils ayant des compétences en énergies propres et renouvelables.

Les professionnels ayant des compétences dans les énergies renouvelables (énergie solaire, éolienne, hydroélectrique, géothermique et biomasse), ainsi que dans les technologies de stockage d’énergie, de production et de gestion d’électricité à partir de sources renouvelables, les réseaux intelligents, ou encore la réduction des émissions de gaz à effet de serre sont et seront particulièrement recherchés par les entreprises.

Dans ces domaines liés à la transition énergétique, des opportunités d’emploi existent à l’échelle mondiale pour les personnes ayant des compétences en technologies, en gestion de projet, en analyse de données, en gestion de la chaîne d’approvisionnement, en réglementation de l’énergie et en développement commercial.

Défi n°2 : des compétences en technologies de l’information pour automatiser les processus

De plus en plus d’entreprises du secteur de l’énergie se concentrent sur la numérisation et l’automatisation de leurs processus de production et de distribution pour améliorer l’efficacité et la productivité des opérations de production d’énergie, de distribution d’énergie et de gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Ces automatisations créent une demande pour des profils expérimentés ayant des compétences en technologies de l’information, en analyse de données, en cybersécurité, ou encore en robotique et en intelligence artificielle.

Les réseaux électriques intelligents (smart grids) ou encore le recours à l’Internet des objets (IoT), sont également de plus en plus répandus dans les entreprises du secteur de l’énergie :

  • Les ‘smart grids’ sont des réseaux intelligents qui permettent aux entreprises de surveiller et de gérer efficacement la production, la distribution et la consommation d’énergie en temps réel, en utilisant des capteurs et des systèmes de communication avancés.

  • L’internet des objets (IoT), intégré par les entreprises du secteur de l’énergie, a pour objectif de surveiller et de contrôler les équipements de production et de distribution d’énergie. Cela inclut des capteurs connectés, des réseaux de communication sans fil et des plates-formes de données.

Ces évolutions technologiques nécessitent le recours à des professionnels experts en informatique, en IoT, en sécurité et en analyse de données.

Défi n°3 : le travail des femmes dans l’énergie

Bien que les femmes soient encore sous-représentées dans le secteur de l’énergie, a fortiori dans les emplois techniques et les postes de direction, il y a des progrès significatifs en cours pour encourager leur participation et améliorer la diversité de l’industrie. De nombreux programmes de mentorat, de réseautage, de formation professionnelle ou encore des campagnes de sensibilisation et des politiques d’égalité visent à attirer et à retenir les talents féminins dans l’industrie.

Les compétences recherchées sont les mêmes que pour les hommes, à savoir des compétences techniques (ingénierie, technologie, science et mathématiques), opérationnelles (gestion de projets, planification, coordination et mise en œuvre de projets d’énergie), managériales (gestion d’équipes, résolution de problèmes et communication) et commerciales (ventes et marketing).

Selon l’Agence internationale de l’énergie, les femmes représentent environ 22% de la main-d’œuvre du secteur de l’énergie dans le monde, avec des variations significatives entre les régions et les pays.

Il est important de noter que ces chiffres peuvent varier considérablement selon les pays et les régions :

  • Aux États-Unis, les femmes représentent environ 24% de la main-d’œuvre du secteur de l’énergie, selon une étude de 2020 menée par l’American Petroleum Institute.
  • En Europe, les femmes représentent environ 20% de la main-d’œuvre du secteur de l’énergie, selon une étude de 2021 menée par l’Association européenne de l’énergie renouvelable.
  • En Afrique, les femmes représentent en moyenne 20% de la main-d’œuvre du secteur de l’énergie aux Emirats-Arabes Unis, 17% en Afrique du Nord, et 14% en Afrique subsaharienne, avec des variations fortes selon les pays.
  • En Asie, les femmes représentent environ 11% de la main-d’œuvre du secteur de l’énergie, selon une étude de 2018 menée par l’Agence internationale de l’énergie.

 

Les transformations techniques, technologiques et humaines sont au cœur des défis à relever par le secteur de l’énergie. Ces évolutions offrent aux experts, ayant des compétences spécialisées dans ces nouveaux métiers, de multiples opportunités de missions dans le monde entier.

> Si vous avez des compétences dans le secteur du pétrole et gaz, des énergies renouvelables ou du nucléaire, consultez les offres de mission de nos clients et candidatez en ligne

Vous aimerez aussi

Altea Energy forme 80 étudiants à l’Université Kasdi Merbah de Ouargla en Algérie

Altea Energy forme 80 étudiants à l’Université Kasdi Merbah de Ouargla en Algérie

Ouargla, le 15 Mai 2024 – Altea Energy était invitée à animer une session de formation auprès de 80 étudiants de l’Université de Ouargla en collaboration avec le Centre de Carrière et le Club Géophysique, pour les aider à se préparer au mieux à leur entrée dans la vie a...
Hot jobs du mois de mai : plus de 40 opportunités de mission dans l’énergie en Afrique et en Europe !

Hot jobs du mois de mai : plus de 40 opportunités de mission dans l’énergie en Afrique et en Europe !

Si vous êtes un expert du secteur de l’énergie et que vous recherchez un nouveau défi, découvrez les nouvelles opportunités de mission ci-dessous en Afrique et en Europe et candidatez en ligne pour être contacté par notre talentueuse équipe de recruteurs !
Hot jobs du mois d’avril : découvrez les opportunités ouvertes dans les secteurs du Pétrole & Gaz, des Renouvelables et du Nucléaire !

Hot jobs du mois d’avril : découvrez les opportunités ouvertes dans les secteurs du Pétrole & Gaz, des Renouvelables et du Nucléaire !

Si vous êtes un expert du secteur de l’énergie et que vous recherchez un nouveau défi pour l’année 2024, découvrez les nouvelles opportunités de mission ci-dessous en Afrique et en Europe et candidatez en ligne pour être contacté par notre talentueuse équipe de recruteu...